Le Projet

L’histoire de la Papothèque et les personnes à l’origine du projet.

La Papothèque concept initié et crée par Anouchka Michard, porté par les membres de l’association GAÏA pour sa mise en place. Ce projet monté par des citoyens n’aurait pu voir le jour sans l’aide constante des bénévoles et l’intervention généreuse de plusieurs donateurs suite à des appel à solidarité, notamment pour les travaux conséquents qui ont permis à la Papothèque de s’installer au 23ter rue Anatole France. Cette idée de solidarité et d’entraide est au cœur du projet, puisque c’est avec cet état d’esprit que nous accueillons les nouveaux venus. La Papothèque emploie des personnes en difficulté d’insertion professionnelle, des étudiants en stage et des jeunes en service civique. Notre objectif est que le maximum de personne puisse participer au projet, même avec un budget limité.

Anouchka Michard

17 ans d’expérience auprès des personnes âgées puis des rencontres humaines décisives avec des personnes partageant mes valeurs, m’ont amenée à me questionner sur la façon dont nous abordons et vivons la question du vieillissement au sein de notre société. La question des risques liés au vieillissement, la mise à l'écart des personnes âgées est une problématique collective qui ne devrait pas inquiéter uniquement les pouvoirs politiques. L'intégration sociale passe par une prise de conscience collective et un esprit de solidarité inter-âge des politiques mais également des citoyens. Accepter la différence des âges est impératif car seules les différences permettent les échanges. Il est important d'intégrer les personnes âgées parmi les jeunes générations, créer des liens intergénérationnels, à travers des dispositifs tels que « La Papotheque », car figer des groupes dans une représentation de discrédit conduirait à la mort sociale.

Association GAÏA

L’association Gaïa a été créée en mars 2016. Les membres fondateurs, issus de différentes cultures, ont la ferme conviction de l’importance d’aller au-delà des discriminations. De « Faire de nos différences une richesse » Objectifs: – Sensibilisation et prévention de toutes discriminations issues des représentations sociales négatives, – Favoriser la solidarité intergénérationnelle – Créer du lien entre les différents acteurs sociaux – Coordonner et d’organiser la promotion de toutes activités contribuant au développement de la prise en charge des personnes fragilisées. Nos valeurs: DIVERSITE/UNITE/ PARTAGE/ECHANGE/CULTURE.

Qu’est-ce que la Papothèque ?

La Papothèque est un lieu de vie collectif qui permet l’inclusion des personnes âgées en favorisant la solidarité et le lien social intergénérationnel et interculturel situé dans le quartier du Lys Rouge et ouvert à tous.

Nos Missions dans la Papothèque:

– Sensibiliser et prévenir toute discrimination issues des représentations sociales négatives

– Favoriser la solidarité intergénérationnelle

– Créer du lien entre les différents acteurs sociaux

– Coordonner et organiser la promotion de toute activité contribuant au développement de la prise en charge des personnes fragilisées.

– Nos missions sont réalisées au travers d’un espace de proximité nommé « La Papothèque » (issu de « Papoter »), un équipement social, culturel, de veille et de prévention, de convivialité qui a pour finalité de favoriser la création de lien social.

Pour les jeunes générations et les habitants:

Un espace d’activités et de loisirs interculturels, de solidarité intergénérationnelle, de rencontre, d’échanges, et partage. Un objectif de sortie.

Pour les professionnels et les associations :

Mise à disposition des espaces de travail dans un lieu de mutualisation de moyens et de savoir-faire.

Pour les étudiants, bénévoles et demandeurs d’emploi :

Une structure qui participe à leur parcours d’insertion, d’économie sociale et solidaire.

Michel Billé - Parrain de la Papothèque

Michel Billé est sociologue, spécialisé dans les questions relatives aux handicaps et à la vieillesse, président de l’Union nationale des instances et offices de retraités et personnes âgées, et membre du Conseil scientifique Sciences Humaines de France Alzheimer. Auteur de « La société malade d’Alzheimer » aux éditions Érès.

« Le lien social c’est ce qui inscrit l’individu dans un tissu de relations et qui, par conséquent, le constitue comme personne, lui conférant, de ce fait, la dignité et l’humanité qui s’attachent à sa condition d’homme. Le lien social est fait de nos histoires, de nos cultures, de normes, de rituels et de valeurs, il est nourri d’échanges de toutes sortes, de rencontres permettant des relations humaines, affectives qui concrétisent la solidarité.
La « Papothèque » parce qu’elle est lieu de parole, permet de cultiver ce
lien entre les personnes, entre les générations, et de lutter ainsi contre
l’isolement, l’âgisme, les mises à l’écart, les ségrégations dont sont victimes les plus vulnérables de nos concitoyens. Nous ne pouvons pas cultiver ce lien sans l’échange que permet la parole, alors parlons-nous, « papotons »…
Pour toutes ces raisons, je suis très honoré d’apporter mon soutien à cette initiative et d’être ainsi le parrain la « Papothèque » de  l’association GAIA à Grenoble  »